L’éducation du jeune poulain

« Une éducation bien menée permet d’obtenir un cheval confiant et sans risques à tous les stades de son développement ».

Pourquoi une bonne éducation est-elle importante ? Qu’est ce qu’une bonne éducation ? Quelles sont les étapes à ne pas zapper ?

À savoir :
Le cheval est une proie, ce statut lui confère des dons extra sensoriels qui le pousse à une quête permanente de leaders crédibles et dignes de confiance, capables de lui assurer survie en cas de danger. Le cheval a développé un mode d’organisation collectif efficace pour assurer la cohésion et la sauvegarde de son groupe/ espèce en cas de risque ou de difficulté.

 En équitation western, le poulain est manipulé très tôt ce qui permet à la suite d’une longue éducation et des codes inculqués très jeune d’établir une relation saine et de confiance avec votre poulain. En équitation western comme en équitation classique, les bases sont similaires, à vous de vous les approprier.

 Lorsqu’un poulain découvre sa nouvelle maison, il doit en assimiler les usages. Votre rôle est d’établir des règles de vie et de les faire respecter. Le poulain doit d’abord faire une certaine acquisition avant l’âge de 6 mois : homéostasie sensorielle (équilibre émotionnel et sensoriel), socialisation, éducation de base. Le poulain a besoin d’interactions avec son entourage et avec ses congénères, d’où l’importance d’une bonne socialisation.

image1

Pouliche lusitanienne Carisma des anges de Manolo jouant avec un poulain quarter horse et Ziva

Dès les premiers jours il va apprendre son nom et distinguer les autorisations et les interdictions. La réussite de l’apprentissage dépend de l’anticipation de ses besoins et de l’implication du propriétaire.
Ce dernier doit apprendre à son nouveau compagnon la marche en licol ainsi que les injonctions de base (travail à pied en licol) : arrêt, reculé. Elles correspondent à des exercices simples à réaliser progressivement et qui doivent être assimilés vers 6 mois, destinées à faire du poulain un cheval bien éduqué.

image2

Pour atteindre cet objectif, le jeune cheval a besoin de plusieurs séances, véritable apprentissage des bonnes attitudes. Cela est nécessaire à l’équilibre physique de l’animal. Certains exercices vont renforcer sa musculature, d’autres vont solliciter son intelligence et sa vivacité. Un poulain bénéficiant de nombreuses stimulations sera vif et agile.

 L’apprentissage est un ensemble de mécanismes menant à l’acquisition de savoir-faire, de savoirs ou de connaissances.

 L’apprentissage consiste à acquérir ou à modifier une représentation d’un environnement de façon à permettre avec celui-ci des interactions efficaces. (Pavlov).

 Les chevaux sont faits pour vivre en groupe. Cependant, des relations sociales pacifiques et coordonnées entre les individus nécessitent l’utilisation de signaux appropriés ainsi qu’un langage commun.
Mieux connaître leurs façons d’être et de communiquer permet de comprendre les relations sociales et d’adapter nos rapports avec les chevaux.

image3

Une attitude cohérente pour bien vivre ensemble
A une situation donnée doit toujours correspondre la même réaction. Le poulain ne comprendra la réprimande que si elle est effectuée au moment même du méfait. L’impatience n’est pas du tout compatible avec l’éducation équine. Vous devez être ferme mais non violent envers votre animal.
La dominance est un principe dépassé, c’est pourquoi vous devez être leader et non un dictateur.
Pour avoir un cheval bien éduqué, il est conseillé de favoriser les méthodes positives car elles utilisent le renforcement positif c’est-à-dire la récompense et non l’intimidation ou la punition.
Les séances d’exercices doivent être agréables, ludiques, répétées et brèves.

image4

Zip A Yummer

A retenir
L’éducation du cheval débute dès sa naissance et se poursuit jusqu’à son dernier souffle. L’éducation est une étape fondamentale dans la vie du cheval, elle se traduit par : assimiler les bons codes éthiques et comportementaux pour vivre en communauté dans le respect. Si l’on devait comparer l’éducation du poulain à celle des humains, on dirait que c’est pour lui, l’école primaire. Il va apprendre à parler, lire et écrire. Pour espérer aborder la suite de l’apprentissage à savoir le lycée, les prépas et autres études supérieures il est nécessaire de maîtriser les fondamentaux dès son plus jeune âge.

image5

Le débourrage
Qu’est-ce que le débourrage ? Quelles étapes glissent-ont derrière un débourrage ?

 Un cheval dit « débourré » est un cheval monté aux trois allures avec une bonne direction, une amorce de reculé et d’arrêt, prêt à commencer un entraînement plus poussé. De par cette définition, nous sommes assez loin du « Oui il est débourré, je lui ai mis une selle sur le dos ».

image6

D’innombrables méthodes de dressage existent. Il ne s’agit pas là de donner une méthode et de s’y tenir mais plutôt de donner des conseils clé en main pour comprendre le principe de débourrage.

Tout d’abord, commençons par les erreurs à éviter lors du débourrage. Cela peut paraître évident, mais il me semble utile de rappeler les bonnes pratiques.

Evitez autant que possible de contraindre votre cheval, efforcez vous plutôt de le convaincre. Plus vous irez à son encontre, plus vous en ferez un cheval craintif, peureux et déséquilibré.

Dans toutes les situations auxquelles vous devrez faire face, évitez de perdre votre calme, le self control est fondamental. Un peu comme si vous éleviez votre enfant, toujours faire attention à ne pas perdre patience trop vite. Un cheval a besoin de temps et d’exercices pour acquérir de nouvelles règles.

Un point très important sur lequel vous devrez rester vigilant : ne forcez pas sur le travail. La précipitation n’amènera rien de bon et nuira à l’assurance de votre cheval.

Si un exercice n’est pas acquis, ne passez pas au suivant. Vous perdrez votre temps. Laissez-lui le temps de maîtriser ce que vous lui demandez.

« Chi va piano, va sano»

Qui va doucement va sûrement ! Cette expression me paraît adaptée pour bien comprendre ce qui vous attend si vous entreprenez de débourrer votre poulain. Il vaut mieux prendre son temps et atteindre son but, plutôt que de se précipiter et prendre le risque d’aller tout droit vers un échec. Les chevaux heurtés par de mauvaises expériences lors du débourrage sont très nombreux alors ne prenez rien à la légère, ne laissez rien au hasard.

Prenez garde à ne pas en demander trop d’un coup, un cheval est comme un être humain. Sa capacité de concentration est limitée à 45 min, les efforts prolongés ne vous permettront pas d’obtenir de bons résultats. Laissez le souffler.

Si votre cheval n’est pas à l’écoute alors que vous le travaillez seulement à pied ou en longe, ne passez pas à l’exercice de montée trop tôt, cela risquerait de vous jouer des tours. Veillez à ce qu’il ne se laisse pas distraire parce ce qui se passe autour de vous quand vous travaillez ensemble. Votre cheval doit être à votre écoute tout au long de la séance (ce pourquoi elle doit être courte). Variez les exercices et sollicitez-le régulièrement.

Ne demandez pas à votre cheval ce qu’il n’est pas en mesure d’accomplir. Vous ne demanderez jamais à votre enfant de 4 ans, de faire un saut en parachute. Gardez à l’esprit qu’un jeune poulain n’est pas capable de faire de la haute école.

Penser à adapter son alimentation, en effet évitez en période de débourrage les aliments trop riches (avoine, orge, maïs) qui pourraient rendre votre cheval nerveux et indiscipliné. En période estivale, et pour éviter la nuisance que pourrait avoir les insectes sur l’animal, n’hésitez pas à mélanger de la poudre d’ail dans la ration, cela éloignera les insectes et vous permettra de le garder plus concentré durant la session de travail.

image7

La cavalière reste immobile pendant quelques instants pour familiariser la pouliche à la montée en selle

Le suivi

Très important et à ne pas sous estimer. Même si votre cheval réussit une étape, il ne faut pas pour autant la mettre de côté, la pratique est primordiale n’hésitez pas à faire des piqûres de rappel.

 En conclusion, évitez-lui toute période de stress inutile. Ne vous entêtez pas à poursuivre le dressage si rien ne fonctionne et que vous n’obtenez pas les bons résultats. Essayez de comprendre la raison et surtout allez voir un professionnel. Quitte à investir quelques euros, faites-le pour une raison valable. Si votre cheval acquiert de mauvaises habitudes dès le départ, il sera de plus en plus difficile de les faire disparaitre à l’âge adulte.
Durant toute la vie de votre compagnon, regardez-le, observez-le. Bien souvent, on peut passer à côté de signes, de codes que nous renvoient nos animaux parce qu’on ne prend pas le temps de s’en occuper correctement.

image8

Le cheval se détend au petit trot

Il faut avant tout que vous compreniez votre cheval, que vous le connaissiez suffisamment pour connaître ses capacités et ses limites.
Si vous rencontrez des difficultés dans le débourrage, remettez vous en question, votre cheval est votre miroir.
Bien souvent, le tact d’une personne relève d’une cohérence de comportement et d’un juste rapport à l’autorité plus que d’une stricte application technique. Je m’explique, un exercice tout simple : entrez dans le manège, approchez-vous de votre cheval et mettez le en avant avec des indications gestuelles. Une fois en place, le cheval avance normalement au pas. L’exercice est de le garder uniquement au pas sans qu’il accélère ou qu’il s’arrête et revienne au centre. Très facile à raconter, plus compliqué à effectuer.
Votre manière d’être est importante, votre cheval vous renvoie vos comportements et émotions de manière amplifiées, ce qui permet par la suite de les améliorer ou les corriger lors des prochaines séances.
En équitation western, nouez une relation avec votre cheval basée sur la confiance et le respect.

image9

Pouliche de 6 semaines par RS Rambolena et Zana Parr Lena

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Crédit photos: Top Ten Ranch, Pascal Valentin

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s